Catégories

30 novembre 2018 Les actualités du secteur

supports flottants norme anti feu M1

Classification anti feu M1 : ce qu’il faut savoir pour la PLV

Lors de l’achat de supports PLV (Publicité sur Lieux de Vente), l’une des questions récurrentes concerne la réglementation en vigueur pour l’utilisation de ce type de support lors d’un salon professionnel ou d’un événement.

Dans cet article, nous vous proposons un court rappel sur la classification feu M, ainsi qu’un focus sur la norme anti feu M1 obligatoires pour les supports « flottants ».

Qu’est-ce que la classification M ?

La classification M est le classement de réaction au feu en France, il est l‘équivalent du référentiel donné par les Euroclasses en Europe.

La classification M détermine la capacité d’un matériau à s’enflammer lors d’un incendie. Les matériaux sont classés de M0 (incombustibles) à M4 (facilement inflammables) en fonction de leur réaction suite à une exposition à une source de chaleur. Sont pris en compte lors du test : le type de matériau, la hauteur des flammes et la durée d’inflammation.

A noter que la classification française est vouée à être remplacée par la classification européenne pour les produits CE dans les prochaines années.

La classification M1 est-elle obligatoire sur les supports PLV ?

En ce qui concerne les supports de communication et PLV, la législation sur la sécurité incendie prévoit des obligations différentes en fonction du support.

Les supports dits « flottants » sont soumis à la réglementation et doivent disposer de la norme anti feu M1 comme le stipule l’article AM10 du Règlement Sécurité Incendie des ERP (Établissements Recevant du Public). Par exemple, la bâche imprimable Bikom sur mesure est classée au feu M1.

Les supports flottants sont des outils promotionnels destinés à être fixés en hauteur et qui peuvent donc être un danger en cas d’incendie (ex : bâche, affiche, bannière). Les supports non flottants n’ont pas l’obligation de répondre à la classification M1.

 

Ce qu’il faut retenir : les supports flottants (suspendus) doivent être certifiés par la norme anti feu M1, c’est une obligation légale lors d’un usage en ERP. Tous les autres types de PLV ne sont pas concernés. Les fournisseurs doivent pouvoir fournir des certificats et signalent en temps normal la certification dans la description du produit.